Comment rédiger un cahier des charges ? : Fin

cahier-des-charges-icon

Connaissances requises : Vous avez besoin de savoir utiliser un logiciel de traitement de texte tel que Microsoft Word, Page (sur Mac OS), Adobe InDesign ou encore la suite Open Office.


Programme(s) : | |

Catégorie(s) : Bureautique | Tutoriels

Thèmes :

Nous voici à la fin de notre dossier sur la rédaction d’un cahier des charges. Le plus gros est fait, maintenant il s’agit de préciser certaines choses comme ce qui doit être rendu par le prestataire et la question de propriétés et de droits qui reste importante à préciser.

redactionLes livrables attendues

Listez les documents que vous souhaitez récupérer, il peut s’agir des informations de connexion, des fichiers sources ou autres, vous pouvez préciser que vous les souhaitez sur support CD-ROM. (Ceci dit, le prestataire pourra facturer ce dernier).

Pour ma part, sachez que je fourni généralement les documents suivants :

  • Toutes les informations de connexions et/ou d’inscriptions aux divers services utilisés
  • Un plan détaillé et complet du site ou un guide d’utilisation, sinon un rapport de fonctionnement
  • Dans certains cas, tous les fichiers du site (sur demande d’un CD-ROM)
  • Le récépissé de déclaration CNIL (si elle a été faite)

redactionLes droits de propriétés

Cette partie concerne les droits de propriétés, vous pouvez laisser cette jolie phrase :) :

A l’issue du projet, l’entreprise acquerra la propriété de l’ensemble des pages, graphismes, icônes et autres contenus créés pour le site internet.

Cette phrase vous permet de devenir le propriétaire de l’ensemble de votre site web, mais sachez que le prestataire peut vous vendre une licence qui vous interdira de modifier et/ou vendre le code source de son programme. C’est le cas par exemple d’un CMS (système de gestion de contenu) propriétaire qui a une licence vous autorisant l’utilisation mais vous interdit la modification et la commercialisation pour un autre usage. C’est le cas également d’un CMS tel que WordPress, distribué sous licence open source, il est autorisé de l’utiliser et le modifier, mais pas de le vendre.

idéeLes dernières choses à faire

Voyons voir, que nous reste-t-il ? Ah le sommaire, ce serait bien de penser à le mettre :) Mais ce qui serait encore mieux, c’est que l’ordinateur le génère pour nous :p. Oui, avouez que vous avez suffisamment travaillé, il peut quand même faire ça pour vous :D

Générer automatiquement le sommaire

Vous vous souvenez avoir mis des styles à vos titres au tout début de ce tutoriel ? Et bien, maintenant, vous allez découvrir toute la magie d’un outil informatique :) . Je vais vous décrire ici comment générer une table des matières automatiquement, et cela grâce au programme Microsoft Word (mais c’est possible aussi avec d’autres logiciels de traitement de texte ;-) ).

Commencez par mettre votre curseur sur la page réservée au sommaire de votre cahier des charges. Ensuite, rendez-vous dans « Références » puis sur l’icône « Table des matières ». Cliquez sur « Insérer une table des matières ». Là une fenêtre s’affiche, vous devriez voir un bouton « Options », assurez-vous que la case « Styles » est cochée. Une liste de styles est disponible, supprimez d’abord les numéros des niveaux définis par défaut. Ensuite, attribuez les numéros aux styles que vous avez créez. Le niveau 1 correspondant au plus gros titre, le numéro 2 au sous-titre etc. Validez les modifications, et vous verrez apparaître votre table des matières ;-)

Vous pouvez mettre à jour le sommaire en allant dans « Références » et en cliquant sur « Mettre à jour la table ».

Notez qu’il y a d’autres façons de faire que d’utiliser les styles de titres mais je vous enseigne celle-ci parce que je pense qu’elle est la plus simple et la plus appropriée dans notre cas.

Ajouter une numérotation automatique des pages

Sous Microsoft Word, il est très facile d’ajouter une pagination automatique des pages, aller dans « Insertion » puis cliquez sur « Numéro de Page » ;-) .

Modifier le pied de page

Le pied de page est une zone de texte qui apparaît en bas de toutes les pages. Vous y voyez déjà le numéro de la page, vous allez y ajouter le titre de votre projet, celui que vous avez mis en page de garde. Eventuellement, et si vous avez la place, vous pouvez ajouter le nom de l’entreprise ou votre nom si vous êtes un particulier. Sous Word, pour modifier le pied de page, il suffit de cliquer deux fois dessus ;-)

equipeEnregistrement et envoi au prestataire de services

Lors de l’enregistrement de votre document, préférez le format PDF que le prestataire a de fortes chances de pouvoir lire, mais gardez toujours une copie modifiable car un cahier des charges, au risque de me répéter, peut toujours être modifié, et je suis certaine que vous n’avez pas très envie de tout recopier :)

Selon le poids de votre fichier PDF final, vous pourrez soit l’envoyer directement par mail en pièce jointe, soit l’imprimer et l’envoyer par courrier, sinon vous pouvez le stocker sur un serveur et envoyé l’adresse au prestataire pour qu’il télécharge votre fichier. L’envoi par mail est souvent la meilleure solution. Mais si votre fichier est trop volumineux, il vous faudra opter pour une des deux autres solutions : l’envoyer par voie postale ou le transférer sur un serveur qui héberge des fichiers*.

Un serveur qui héberge des fichiers*, c’est un service – souvent gratuit – que proposent certains sites. Une petite recherche sur Google et vous trouverez rapidement votre bonheur ;-)

Ainsi se termine ce premier tutoriel, j’espère vous avoir aider à rédiger votre cahier des charges. Si j’ai bien un dernier conseil à vous redonner, c’est : n’hésitez pas à faire lire votre cahier des charges à votre entourage. Ils verront peut-être des petites fautes de frappes qui vous auront échappé mais surtout, ils vous aideront sûrement à le rendre plus complet :) . En effet, je me suis creusée la tête pour vous faire penser à un maximum de détails mais j’en ai peut-être oublié. Et parfois, les gens qui nous entourent peuvent avoir de grandes idées ;-)

 

Sommaire : Faire un cahier des charges

 


Auteur : Audrey Louchet | Dernière modification : Le Licence : licence
Réagir à cet article



Vous pouvez utilisez les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>