Comment rédiger un cahier des charges ? : Partie 3

cahier-des-charges-icon

Connaissances requises : Vous avez besoin de savoir utiliser un logiciel de traitement de texte tel que Microsoft Word, Page (sur Mac OS), Adobe InDesign ou encore la suite Open Office.


Programme(s) : | |

Catégorie(s) : Bureautique | Tutoriels

Thèmes :

La troisième partie de ce tutoriel est de loin, la plus importante. En effet, il s’agit là d’exposer les fonctionnalités de votre projet web. Le but ici est de ne rien oublier, on parle donc du projet web dans son ensemble, de la conception à l’hébergement, en passant par le graphisme et le référencement. Mais attention à ce que vous demandez, beaucoup de choses sont possibles mais le web a tout de même ses limites.

redactionLes prestations attendues

Cette partie est certainement la plus importante de votre cahier des charges, vous allez détailler votre projet. Il faut savoir que plus vous donnerez de précisions, plus votre projet aura de chances de vraiment répondre à vos attentes.

Attention aux détails que vous donnez ! Vous devez garder à l’esprit que donner trop de détails, c’est imposer parfois de rudes contraintes au prestataire. Sachez que par manque d’information, un prestataire aura le réflex de simplement vous poser la question, sinon il improvisera et fera à son idée, ce qui généralement, sera satisfaisant. De ce fait, le mieux est de détailler les fonctionnalités qui vous sont importantes uniquement. Par exemple, n’imposez pas une mise en page particulière si cela vous est bien égal, il est plus judicieux de laisser ce choix à un professionnel qui saura placer les éléments là où ils seront les plus utiles :) .

Charte graphique et charte éditoriale

La charte graphique concerne bien sûr tout l’aspect graphique de votre site. Si vous n’avez pas d’idées, vous pouvez préciser des couleurs souhaitées ou des formes préférées. N’hésitez pas à en donner plusieurs, le fait le limiter le nombre de couleurs par exemple va augmenter la difficulté pour le web designer, et ce qui est plus dur à faire est aussi plus cher !

Par exemple, vous pourriez écrire que vous souhaitez un site avec un arrière-plan blanc, un graphisme sobre n’utilisant que du gris et du noir principalement. Essayez de laisser un peu de liberté à l’imagination :) , c’est souvent préférable et cela vous apportera généralement un meilleur résultat. En effet, la personne qui réalisera le graphisme a de l’expérience dans ce domaine et saura vous satisfaire dans la majorité des cas.

Vous pouvez indiquer aussi les adresses des sites Internet où vous avez aimé le graphisme ou l’organisation, et ce dont vous souhaiteriez que le web designer s’inspire.

Dans cette partie, précisez également si vous avez des exigences bien particulières. Par exemple, vous pourriez demander à ce que le menu du site soit obligatoirement sur la gauche.

En ce qui concerne la charte éditoriale, il s’agit là de la langue du site principalement, vous pouvez donc indiquer dans cette partie si votre projet web doit être distribué en plusieurs langues, et lesquelles.

Enfin, si vous souhaitez avoir plusieurs propositions ou plusieurs thèmes graphiques, c’est le bon endroit pour le préciser ;-)

Création et récupération de contenus

Vous devez indiquer dans cette partie ce qu’il faut savoir au sujet du contenu de base de votre site, celui qui sera présent au lancement du site. Par exemple, vous pouvez mettre que les textes seront envoyés par mail, que les photos seront fournis sur une clé USB, ou encore que le prestataire sera en charge de rédiger les textes de certaines pages, et de s’occuper du traitement des photos.

Sinon, vous pouvez très bien demander un site vide, ou avec un contenu « exemple » tout simplement. C’est assez courant pour des sites sur-mesures que le propriétaire souhaite remplir lui-même.

Il s’agit là du contenu de base à inclure à la livraison du projet web. Ne parlez pas ici des mises à jour à effectuer plus tard, une partie plus bas y est justement dédiée.

En fait, cette partie est importante pour des sites qui ne seront pas éditables, ou pas entièrement. Quand on fait le choix d’un site sur mesure, il est parfois plus économique de demander que seules certaines parties du site puissent être mises à jour  via une gestion en ligne.

Si vous ne savez pas bien vous servir de l’outil informatique, précisez que vous souhaitez une formation à l’utilisation du site. Sinon, demandez tout simplement à ce que le prestataire s’occupe de trouver un contenu de base pour le lancement de votre site.

A l’heure d’aujourd’hui, les réseaux sociaux ont une place importante dans une stratégie marketing pour faire connaître un site internet. C’est donc ici qu’il vous faut préciser si vous avez un compte Facebook, Twitter, YouTube ou autre. Donnez les URL de vos espaces dédiés (les adresses en « http:// »). Vous pouvez indiquer également vos partenaires avec les adresses internet vers leurs sites respectifs. Si la liste est bien longue, mettez-la en annexe ;-)

Il vous faudra peut-être aussi préciser le nombre d’articles ou de pages. Bien sûr, on ne vous demande pas forcément de donner un chiffre précis, mais il est très utile pour le prestataire de savoir si votre site sera d’un contenu important dés le départ ou pas.

Développement

Cette partie sert essentiellement à faire savoir au prestataire si vous souhaitez l’utilisation d’un système particulier (WordPress, Joomla, Drupal, PrestaShop etc.) Précisez si vous souhaitez un site sur mesure sinon. Indiquez les fonctionnalités que vous voulez et non présentes par défaut dans le cas d’un CMS (système de gestion de contenu).

A titre d’information, un site sur mesure est souvent plus adapté à votre projet car il a été pensé pour et uniquement pour votre utilisation et votre besoin. Privilégiez ce choix si votre projet est vraiment particulier, mais sachez tout de même qu’un site web sur mesure est généralement plus cher, qu’un site internet basé sur un CMS open source.

La partie « Développement » du cahier des charges est essentiellement destinée à détailler les fonctionnalités du site. Posez-vous les bonnes questions : Votre site devra t-il être dynamique et éditable ? C’est à dire, voulez-vous la possibilité d’ajouter du texte et/ou des photos, des pages ou autres directement en ligne ? Souhaitez-vous un plan Google Maps pour situer l’emplacement de votre entreprise ? Voulez-vous un diaporama, un sondage, un moteur de recherche interne, des fils d’actualités RSS, l’intégration de vos derniers tweets (Tweeter) ? Une version mobile de votre site ? Ce ne sont que des suggestions mais il est très important pour le prestataire de savoir ce que demandera votre site au niveau du développement.

Je vous donne un exemple pour vous aider un peu, imaginez que vous souhaitez un site web pour un restaurant. Vous voulez donc que votre site présente un système de réservation en ligne. Vous pourriez détailler cette fonctionnalité de cette manière :

Système de réservation en ligne :

  • Une page que les visiteurs rempliront pour réserver une table. Cette page demandera les informations suivantes : nom, prénom, date d’arrivée, heure d’arrivée, adresse e-mail, numéro de téléphone, nombre de personnes
  • La date d’arrivée devra être sélectionnée grâce à un petit calendrier et ne pas permettre la sélection d’un jour antérieur au sur-lendemain
  • Les informations saisies par le visiteur devront être gardées et envoyées par mail au gérant du restaurant
  • Le gérant du restaurant devra pouvoir valider une réservation, suite à cela, le client recevra un mail de confirmation de sa réservation
  • Un mail devra être automatiquement envoyé au client 48h avant son arrivée pour lui rappeler qu’il a réservé une table à tels date, heure et lieu pour tant de personnes
  • Le gérant du restaurant devra pouvoir insérer lui même une réservation grâce à une page similaire à celle présente dans la partie publique du site
  • Pas d’obligation d’être inscrit sur le site pour réserver une table
  • Pas de paiement en ligne, la réservation est gratuite

Comme vous pouvez le voir, il n’est pas primordiale de connaître des mots savants, vous pouvez vous faire comprendre avec vos propres mots. Inutile d’être technicien pour parvenir à rédiger les fonctionnalités que l’on souhaite avoir dans les détails.

Dans le cas où les termes « RSS », « Google Maps », « WordPress » etc, seraient similaires à du chinois pour vous, ne vous torturez pas l’esprit et n’essayez pas de parler de choses que vous ne connaissez pas, car vous risquez de mêler de la confusion, et le prestataire risque de ne pas bien comprendre ce que vous voulez.

Vous pouvez également préciser dans cette rubrique si vous aurez besoin d’une formation à l’utilisation du site. C’est souvent le cas pour un site de vente en ligne.

Maquette graphique / Prototype du site

Cette partie concerne surtout les projets de site sur mesure à gros budget. En effet, la réalisation d’un prototype de site demande un coût certain. Il s’agit pour le prestataire de concevoir toute l’interface d’un site web puis d’en faire une présentation qui en résultera la demande de modifications, jusqu’à aboutir à une parfaite satisfaction de chaque page du site. Et seulement après, on passe au développement pour que le site fonctionne entièrement et puisse être mis en ligne. C’est un processus minutieux, long et coûteux mais parfois nécessaire pour des sites importants.

Ceci dit, cette partie sert aussi à indiquer combien de maquettes graphiques doivent être réalisées. Une maquette graphique est une (ou plusieurs images) qui vous donne un aperçu de ce à quoi devrait ressembler votre site une fois terminé. Vous pouvez rappeler dans cette partie des choix de couleurs, de formes, d’emplacement du menu ou du logo etc.
Bien souvent, les personnes laissent une jolie phrase comme celle-ci :

Une maquette graphique du site sera présentée afin de valider la charte graphique, l’emplacement et la présence des éléments voulus.

Bien souvent, le prestataire de services vous proposera un tarif pour la maquette de votre site, à savoir un ou plusieurs concepts, des variantes parfois et des aperçus en images de une ou plusieurs pages.

Vous pouvez demander plusieurs variantes d’une maquette graphique, souvent pour avoir un aperçu du web design dans des coloris différents.


Auteur : Audrey Louchet | Dernière modification : Le Licence : licence
Réagir à cet article



Vous pouvez utilisez les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>