Comment rédiger un cahier des charges ? : Partie 3

cahier-des-charges-icon

Connaissances requises : Vous avez besoin de savoir utiliser un logiciel de traitement de texte tel que Microsoft Word, Page (sur Mac OS), Adobe InDesign ou encore la suite Open Office.


Programme(s) : | |

Catégorie(s) : Bureautique | Tutoriels

Thèmes :

Dépôt du nom de domaine et adresses e-mail

Indiquez ici l’adresse Internet de votre site web s’il existe déjà, précisez également sa date de création et sa date d’expiration si vous en avez connaissance. Si c’est un site « multi-sites », indiquez les adresses et les noms de chacun. Faites de même avec les adresses e-mails.

Pour rappel, un nom de domaine est une adresse du style « monsite.com » et une adresse e-mail a cette forme : votre-nom@fai.com. Ne confondez pas les deux !

Si vous n’avez pas encore de site web et donc pas d’adresse Internet, vous pouvez lister ce que vous aimeriez avoir. Mettez en premier votre premier choix mais donnez plusieurs idées d’adresses, car elles ne seront pas forcément disponibles. En effet,  une adresse internet correspond à un seul site, si quelqu’un d’autre l’utilise déjà, vous ne pourrez pas l’utiliser. Il est inutile d’indiquer les « www » car un site à l’adresse http://exemple.fr mènera généralement au même site à l’adresse http://www.exemple.fr. Ceci dit, vous pouvez préciser les « www » si c’est la forme que vous préférez. Voici un exemple (le mieux est de les placer par ordre de préférence ;-) ) :

  1. http://exemple.com
  2. http://exemple.fr
  3. http://unexemple.com
  4. http://un-exemple.com
  5. http://unexemple.fr

Enfin, si vous savez déjà combien d’adresses e-mail il vous faudra, vous pouvez le préciser. Sinon, donner un nombre approximatif.

Hébergement

Dans le cas d’une refonte de site, indiquez ici le nom de votre hébergeur et la formule choisie. Vous pouvez préciser la date d’achat de l’hébergement et sa durée de validité.

Dans le cas d’une création de site, indiquez ici le nom de l’hébergeur si vous souhaiteriez en avoir un en particulier, exemple : OVH, HostPapa etc. Précisez la formule d’abonnement si choisie.

Ce n’est généralement pas conseillé d’imposer un hébergeur et une formule donnée à un prestataire de services, car les spécifications ne correspondront pas forcément à votre projet web. Si vous n’y connaissez rien, laissez le prestataire décider pour vous. Bien souvent, il proposera un hébergement sur ses serveurs qui vous garantira une maintenance technique, et une assistance plus efficace en cas de problème :)

Dans le cas d’une refonte, si vous ne savez pas qui héberge le site, indiquez tout simplement que l’hébergeur vous est inconnu. Sachez qu’il est probable que le prestataire vous propose un nouvel hébergement pour votre site web, souvent plus adapté à votre projet. Après, si le mot « hébergement » provoque une grimace chez vous, laissez cette jolie phrase, ça vaudra mieux :D :

Le prestataire devra proposer la meilleur solution d’hébergement selon l’importance du site à concevoir.

Référencement

Beaucoup sous-estiment l’importance du référencement et à tord ! Vouloir un site web, c’est bien, avoir un site web c’est mieux, mais vouloir un site sans penser à le faire connaitre, ça ne sert à rien !

En effet, il faut savoir qu’un site internet n’a aucun intérêt si personne ne vient le visiter. Vous payez un prestataire pour faire un beau site web, pensez à vérifier qu’un référencement sera fait.

Le référencement consiste à faire connaître un site internet. Plusieurs solutions existes, des gratuites comme soumettre l’adresse de son site internet sur le moteur de recherche Google, et des payantes comme le programme Google Adwords par exemple.

A titre d’information, sachez qu’un site internet peut être optimisé pendant son développement pour ce que l’on appelle, le référencement naturel. Il s’agit en fait pour le développeur de prévoir certains détails qui pourront faire la différence dans le positionnement de votre site web dans les moteurs de recherche. Par exemple, il va penser à nommer intelligemment les pages, à permettre d’inclure des mots clés etc. Je ne veux pas vous faire peur et parler de choses trop techniques alors je vais m’arrêter là. Mais pour vous assurer que le site sera conçu avec le souci d’être optimisé pour le référencement, vous pouvez mettre cette jolie phrase :) (pour ceux qui en doutent encore, oui, toutes mes phrases d’exemples sont jolies, il faudra vous y faire :p ) :

Le site internet devra être optimisé pour le référencement naturel au cours de son développement.

Après, positionner un site en tête des recherches de Google n’est pas évident, mais tout dépend des critères de recherches. Sur le nom de votre site, il n’y aura généralement pas trop de difficulté à le faire apparaître en première position. Ceci dit, vous pouvez préciser des expressions pour lesquelles vous aimeriez que votre site soit bien positionné. Cela aidera beaucoup la personne chargée de référencer votre site internet ;-) .

D’autres méthodes existent pour faire connaître son site. Vous pouvez passer par des régies publicitaires pour accroitre la popularité de votre site web. Le principe est simple, vous créez votre annonce et la régie se charge de la faire apparaître sur d’autres sites internet. Attention, ces organismes demandent très souvent d’être payés pour leurs services et cela ne dépend pas du prestataire.

Il faut savoir que faire connaître un site internet est une démarche longue qui demande donc du temps, et coûte forcément de l’argent. Aussi, il ne suffit pas d’optimiser un site web pour le référencer efficacement, il faut également parler de lui autour de soit, et surtout, l’actualiser, encore, encore… et toujours ! :)

Une autre méthode consiste à proposer des affiliations. En supposant que vous faites une boutique en ligne, vous pouvez demander au prestataire de prévoir un système d’affiliation. Il permet à des webmasters d’afficher votre publicité sur leur site en échange d’une contribution financière. Par exemple, vous pouvez offrir au webmaster un petit pourcentage sur la vente engendrée grâce à une publicité introduite sur son site internet.

Enfin, le prestataire vous proposera peut-être un forfait ou une option « référencement ». Sachez que faire connaître un site internet demande du temps, ne soyez donc pas déçu de ne pas faire un énorme bénéfice au début. De plus, vous pouvez utiliser des moyens traditionnels pour accroitre vous-même la popularité de votre site web (distribution de flyers, brochures, vidéos, spots radio etc).

Le plus simple étant de veiller à ce que votre site ait toujours un contenu riche, intéressant et régulièrement mis à jour ;-)

Un dernier conseil : N’oubliez pas que le contenu d’un site internet doit s’adresser à des lecteurs humains en priorité et non à des robots. Veillez à garder sur votre site un contenu intéressant, bien présenté et agréable à lire. Certains oublient que ce n’est pas Google qui cliquera sur leur publicité, ne faites pas la même erreur ;-)

Publicité

Il existe plusieurs solutions pour gagner de l’argent avec un site internet. Vous pouvez vous inscrire à des programmes d’affiliations et à des régies publicitaires pour afficher des publicités sur votre site, selon le nombre d’affichages et/ou le nombre de clics, vous pourrez alors générer un bénéfice.
Un site doit généré un trafic assez important pour que les publicités rapportent de l’argent. Plus il y a de visiteurs, plus il y a de chances que les publicités soient cliquées. Au début, il n’est donc pas très utile d’en mettre…

Ne croyez pas qu’il suffit de faire un site et de le remplir de publicités pour en faire un eldorado, car c’est un tord bien regrettable. Un site qui présente trop de publicités fera fuir les visiteurs, et qui cliquera sur les pubs quand il n’y aura plus personne sur le site ?

Vous pouvez aussi vendre ou louer des espaces publicitaires sur votre site web. Pour cela, demandez conseil à votre prestataire, il vous proposera sans doute d’intégrer à votre site web un système de gestion d’encarts publicitaires ;-) .

Paiement en ligne

Si votre site ne propose pas le paiement en ligne, vous pouvez tout simplement indiquer que les paiements se font autrement ou que le site ne vendra rien.

Dans le cas contraire, il est important d’indiquer les modes de paiement souhaités (chèque, carte bleue, PayPal, AlloPass etc). Accessoirement, vous pouvez indiquer le nom de votre banque. Certaines banques proposent des modules pour des systèmes spécifiques, et c’est une bonne alternative que de les utiliser si possible. Cependant, il existe d’autres solutions, parfois plus intéressantes comme l’intégration de Be2Bill par exemple.

Attention : pour le paiement par carte bleue, le service bancaire vous imposera des charges fixes et/ou variables qui ne dépendront pas du prestataire.

Si vous souhaitez que l’accès à certaines pages ou éléments de votre site soient payants, il est important de bien préciser ce qui devra être payant et pour qui.

Mise à jour du site

Indiquez dans cette partie le(s) nom(s) de(s) personne(s) qui seront chargée(s) d’actualiser votre site internet, ainsi que des coordonnées de contact. Précisez également le niveau de compétences informatiques de chacun si possible. Si vous préférez laisser cette tâche au prestataire, sachez qu’il vous facturera chaque mise à jour demandée (sauf si c’est inclus dans le forfait qu’il vous propose).

Précisez si le prestataire devra rédiger des textes entiers, voir prendre des photos, les retoucher ou autres besoins. Indiquez aussi si le prestataire sera chargé de mettre à jour le site, même si vous l’avez déjà laissé entendre plus haut, il est préférable de se répéter sur ce point car c’est très important. Il serait bien de ce fait, de préciser combien de mises à jour vous pensez demander par an, par mois, par semaine ou encore par jour. Indiquez la manière dont seront fournis les contenus à mettre sur le site.

Dans le cas où vous souhaitez que vous ou quelqu’un d’autre puisse mettre à jour le site, il est important d’indiquer si vous voulez que l’on vous fournisse un mode d’emploi (un guide utilisateur) ou si vous voulez que le prestataire vous propose une formation pour vous ou votre équipe. Ceci dit, l’un comme l’autre sera peut-être payant, mais il arrive parfois que des modes d’emploi soient fournis à titre gratuit :) .

Statistiques du site

Les statistiques de votre site web, c’est la mesure du trafic qu’enregistre votre site internet. En bref, l’audience. C’est à dire le nombre de visiteurs qui a visité votre site, le nombre de fois qu’une page a été affichée sur un écran, les navigateurs utilisés par vos visiteurs etc.

Vous pouvez imposer un outil d’analyse si vous en connaissez un, sinon laissez simplement une jolie phrase pour informer le prestataire que vous souhaitez pouvoir consulter les statistiques détaillées de votre site ;-) .

 

Sommaire : Faire un cahier des chargesComment rédiger un cahier des charges ? : Fin

 


Auteur : Audrey Louchet | Dernière modification : Le Licence : licence
Réagir à cet article



Vous pouvez utilisez les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>